Women are Heroes

Le film commence par un plan très proche, le visage et les seins nus d’une femme. Soudain les gémissements de cette femme laisse la place aux cris d’un nouveau-né. « Women are Heroes », en effet, les femmes sont à l’origine de la vie et c’est pour cette fichue vie qu’elles vont se battre au milieu de la pauvreté et de la violence.

Il y a deux façons de regarder un documentaire.
Le documentaire que l’on regarde dans son salon où l’on s’interrompt toutes les vingts minutes, soit pour se servir à boire, finir sa vaisselle, envoyer un sms, etc.
Le deuxième documentaire est celui dans lequel on entre et dans lequel on s’investi.
Le début du documentaire nous installe directement dans le deuxième type de documentaire. La visite de la favela en accéléré nous scotche à notre fauteuil, on sillonne les ruelles à toute vitesse pour aller à la rencontre de femmes. Et quelles femmes !
Aux quatres coins du monde, des favelas de Rio aux bidonvilles de Kibera, en passant par l’Inde ou encore le Cambodge, JR et son équipe rendent hommage à ces femmes qui se battent au jour le jour dans l’espoir d’une vie meilleure. Nous n’avons pas besoin de sous-titre pour les comprendre, les messages qu’elles nous livrent se lisent sur leurs visages, dans leurs rires, sourires ou larmes. On y lit leurs courages, leurs espoirs et les combats qu’elles livrent et vont continuer de livrer.
Alors que nous, nous pourrions imaginer ces femmes perdues, abattues et désarmées, au contraire elles se révèlent dynamique, pleines de force et d’espoir.

Nous voilà sorti de la salle de cinéma : Waouh, toutes ces femmes nous auront étonnées, chacune à leurs façons, par leur courage. Elles nous ont transmis une énorme énergie et un optimisme à toutes épreuves.

Les immenses photos de JR collées sur les murs sont un remarquable hommage à toutes ces femmes. Leur regard, leur sourire, leur grimace, leur clin d’œil. Elles sont gigantesques, des dizaines de mètres de haut, personne, plus personne ne peut les ignorer.
Le travail de JR mêle l’art et l’action. On ne peut qu’être d’accord lorsqu’il se caractérise d’artiviste.
Le film n’est pas là pour mettre en avant l’artiste. C’est bien le travail de JR qui est là pour mettre en avant ces femmes courage, ces pivots de toutes nos sociétés.
Women are Heroes, tout comme Face2Face, est un travail ambitieux qui peut, sur la forme, ne pas plaire à tout le monde, mais nous devrions tous être en accord sur le fond.

Moi perso j’ai adoré la forme. Chapeau l’artiste.

By V_E

Bande annonce:

Publicités
Cet article, publié dans Actualités, Récent, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Women are Heroes

  1. Choucha dit :

    .. après une telle description on ne peut qu’avoir envie d’aller le voir 😉 !!

  2. vincent dit :

    (…) «Avec une balle, tu touches un homme; avec une photo, tu peux en toucher cent» (…)

    http://www.lefigaro.fr/lefigaromagazine/2011/01/15/01006-20110115ARTFIG00680-jr-art-la-loi.php

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s