Entrez dans la légende, mes Frères…

Akron – Ohio : Connue pour être le lieu de naissance de LeBron James, médiatique basketteur, et du mouvement des Alcooliques Anomymes.
Liverpool a les Beatles et ses « Fab Four », Seattle a Nirvana et son leader Kurt, Akron ne tardera pas à être connue pour Les Black Keys, si ce n’est déjà fait.

Présentation de Brothers :

Duo de musiciens géniaux, constitué de Dan Auerbach et Patrick Carney, The Black Keys ont bâti leur église comme celle des White Stripes  sur le schéma  guitare, batterie, chant. Ils prêchent  un Blues-Rock, grave, envoûtant, presque sensuel. Une Guitare puissante et roque… Une batterie qui tient le rythme… Une voix étrange, saisissante…  C’est ainsi que commence « Brothers », cadeau du ciel apporté par ces messies de la musique, ressuscitant un son qui fit connaitre les Rolling Stones et dont Eric Clapton, via les Yardbirds, s’était bien des années avant fait le prophète.

Tout dans cet album prêche l’Amour, même dans les pires situations, sans jamais perdre la foi. De « Tighten up » et « Next girl », parlant de déception amoureuse, à  « Everlasting Light », scandant l’envie d’éclairer d’une lumière éternelle leur aimée, en passant par « Too afraid to love you », où tout est dit dans le titre, on sent une « envie d’aimer » (n’est ce pas Moise). La musique accompagne les paroles, au point de graver ces riffs dans le marbre de nos têtes. La reprise de Jerry Butler, « Never gonna give you up », pourrait même intégrer la playlist des lovers, prenant place à la droite du Père White. Cet album, mes frères, à tout des plus grands, capable d’élever la musique au rang de religion. Une musique que la critique de« Rolling Stones » a qualifié d’intemporelle, d’éternelle.

Et loin de se prendre au sérieux, il incruste dans leurs clips  un humour qui les rend amical, allant jusqu’à se battre comme Cain et Abel dans « Tighten up » ou laissant chanter un dinosaure crooner dans « Next girl ». Pas de quoi en faire des Veaux d’or, mais quand même. Ils savent se servir des médias, donnant représentation dans les plus grands festivals, laissant leur musique faire partie de la Bande Original de séries comme Dexter, Sons of Anarchy, The O.C ou Gossip Girl,

et de film comme RocknRolla de Guy Ritchie et  School of Rock avec Jack Black.

Pardonnons-les quand même pour la pochette, pour laquelle ils ont clairement commis un péché de paresse…

Avant, quand on disait Blues, on pensait souvent à une guitare, un champ et un mec qui crie. Un truc chiant et plaintif. Oubliez ça. On parle ici d’une musique transcendante, aussi bien sur album que sur scène. Pour avoir eu la chance de les y avoir vu, je peux vous assurer qu’ils arrivent à convertir les foules, acquises ou non à leur cause. Et si le concert de Novembre au Bataclan n’avait pas été complet au bout d’un mois, j’y serai. Aussi fréquents sur notre territoire qu’une apparition de la Sainte Vierge, il ne faut donc pas laisser passer sa chance. Heureusement mes frères, ils reviendront prêcher la bonne musique à l’Olympia en mars 2011. Devinez quoi ? Complet au bout d’un mois… Les concerts des seigneurs sont impénétrables, autant que leur voix…

Alors si vous ne savez pas quoi faire de votre temps, écoutez donc (en boucle) attentivement « Brothers », je suis prêt à parier qu’il vous habitera, au même titre que « Grace » de Jeff Buckley. Comment ça blasphème ? Le blasphème, c’est de tenter de décrire ces albums avec des mots. Essayez pour voir…

Site officiel

Fanpage

Lien de l’Album sur Deezer

Extraits:

By Paco
Publicités
Cet article, publié dans Rock, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s