Elvis the King: le come back de 68

ELVIS 68 Come back special, a little story!!!!

Le 3 décembre 1968, après 8 ans passé à faire des Films, Elvis revient lors d’un Show TV pour prouver au monde, que malgré les rolling stones, les beatles,…, le King n’est pas mort !!! Loin de la !

Sa voix est plus rockeuse que jamais, sa tenue toute de cuire faire crier de plaisir les femmes, et tout ses plus grands tubes sont arrangés pour faire renaitre le mythe !
C’est ainsi qu’il marqua une nouvelle fois l’histoire.
L’histoire que les fans retiennent de ce retour, est celle à propos du final « If i can dream ».
Ce gospel écrit spécialement pour l’occasion, va devenir la chanson emblématique d’Elvis. Simplement elle le résume !!   Un timbre divin, de la puissance, du charisme, et la preuve de son immense talent à rendre une chanson intemporel.
Ce qui est extraordinaire, c’est que cette chanson maintenant dans l’histoire n’a failli jamais voire le jour.

A la base le show devait être consacré à Noel.
Mais Elvis avec Steve Binder (directeur sur le tournage) en ont décidé autrement.
Ils étaient décidés à aller à l’encontre de ce qu’avais proposé le Colonel (agent d’elvis) à NBC et de faire de cette événement, un tremplin pour relancer la carrière d’Elvis.
Pour cela, il leur fallait un final explosif, qui resterait dans les mémoires à vie !
Au départ était prévu « i’ll be Home for christmas », mais Steve Binder voulait quelque chose d’autres, plus marquant, plus grandiose, a l’image d’Elvis Presley.
Il demanda donc à un grand auteur de Gospel, Walter Earl Brown, en seulement une semaine, de lui écrire le plus beau gospel qu’il n’est jamais écrit. Et c’est ainsi que vint ‘If i can dream’.


Elvis lut la chanson et sut tout de suite que c’était celle la qu’il voudrait pour le final.
Le King n’eut besoin que de trois prises pour en faire un joyaux !!! , ca y est le final était dans la boite !

Le single d’If i can dream sortit en Novembre 1968  se vendit à plus d’1 million d’exemplaire.

Le show a été le record d’audience toute chaine confondu de l’annee, et a été longtemps un record invaincu.

1968 a été pour Elvis, l’occasion de reprendre son trône, son surnom the King of rock and roll !, et surtout de lancer son dernier périple, celui des années Las Vegas.

Elvis73

Publicités
Cet article, publié dans Rock, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s